Aux zoorigines..

– Fanny Bérard –

Depuis tout petite, Fanny tricote le rire et la gravité…
Depuis toute grande, elle continue cette quête vertigineuse d’être au plus près du présent…
Elle côtoie le mouvement, le son et l’objet,
dans un univers organique nourri du clown.

En quête d’un théâtre brut qui voyage dans les profondeurs de l’être et la poésie du rire, elle prend la route en 1999
vers l’Afrique de l’Ouest.

A la rencontre d’autres univers artistiques et réalités culturelles, elle explore un dialogue entre le théâtre, la danse et l’objet , dans un rapport proche et sensible avec le public.

Elle revient en France après 3 ans d’aventures humaines et artistiques, énarque
(1er prix en art dramatique de l’ENA, Ecole Nationale des Arts de Dakar).

Fanny Bérard - comédienne

Des rencontres fortes nourrissent son chemin artistique : Christian Carignon, Kathy Deville,  Agnes Limbos, Cédric Hingouet, Charlot Lemoine pour le théâtre d’objet ; Eric Blouet,, Maelle Perotto,  Joel Colas pour le clownPatrick Conan, Claire Dancoisne, Emilie Valentin pour la marionnette ; Andreya Ouamba, Cyril Vialon, Patricia Kuypers, Jorg Hansmann pour la recherche autour du mouvement

Depuis 2004, elle est à l’origine de 10 créations dont :

pate Hoump’ff en 2004, théâtre burlesque, gestuel et marionnettique, en collaboration avec Elise Boual, clown et plasticienne et Alexis Samolovitch , circassien /Tournée au Benin, au Burkina Faso, en France et en Belgique.

pate Vies Voeux Voix des Rues, création au Burkina Faso en 2006, mêlant musique, marionnette et jeu burlesque en collaboration avec KPG, conteur et Simon Winsé, musicien/ tournée au Burkina Faso, en France et en Belgique.

pate La symphonie de la chute en 2009, clown d’objet mouvementé, duo tout terrain avec Nicolas Montagne, clown et musicien), mis en scène par Julien Aillet et François Joinville /tournée en France, en Belgique…

pate Oulala en 2011, théâtre gestuel et musical, avec Nicolas Montagne, clown et musicien et Charlotte Thomas, marionnettiste et comédienne, mis en scène par François Joinville.

pate « Perds pas le fil », conte mouvementé et marionnettes/ Solo/ 2013

pate « Perds pas le petit fil », poème visuel et sonore pour le tout jeune public /  2014

pate« Confession d’une femme hachée », théâtre d’objets coupants/ Solo  /version salle en 2016 mis en scène par Cédric Hingouet – version pour l’espace public en 2017 mis en scène par Eric Blouet et Mariya Aneva

pate« Promenons nous dans les boîtes »,  petites épopées poétiques en théâtre d’objets / mis en scène par Zaz Rosnet  et Yannick Behaegel /2018

pate « Un jour sans pain », théâtre d’objets sortis du moule/ en salle ,  mis en scène par Charlot Lemoine et en espace public, mis en scène par Stéphanie Constantin et Christophe Chatelain/ 2020

En parallèle, Fanny fut clown hospitalier (de 2009 à 2013) et aime à voyager  avec différentes compagnies telle que la Cie Osmonde (de 2006 à 2012), Rosa Bonheur (la Caraverne de Rosa Bonheur depuis 2010 et Corpus Macadam depuis 2016), Le vent du Riatt (R élémentaire et le petit bois du Riatt depuis 2012), Minus Théâtre (« A fleur de peau » en 2014), Rouge Elea (« Ceci est la couleur de mes rêves, 2016)…

Fanny  impulse la création de la compagnie N.A.N.O.U.A  en 2013; en 2014 elle tombe en amour pour le théâtre d’objets  et dans ce Navire Artistique Nourri d’Ordinaire d’Utopies et d’Audace, elle écrit les spectacles et  y joue!

A travers la cie Nanoua, Fanny défend un spectacle vivant de proximité qui marie l’intime à l’universel et l’exigence artistique à un art vivant accessible à tous.
Plongeant dans les profondeurs de l’humain pour un envol vers la poésie du rire,  la compagnie Nanoua crée des spectacles à la frontière du tangible et de la fiction, pour réinterroger le réel et tenter, avec une sérieuse espièglerie, de bousculer nos certitudes et nourrir notre appétit de vie!
Les créations de la compagnie se déclinent à la fois pour l’Espace public, les salles de spectacle et tout lieu propice à la rencontre.

Fanny attache une importance toute particulière à rencontrer, à travers le théâtre d’objets, des êtres d’horizons singuliers, des gens différents. Elle aime partager avec eux, un voyage entre profondeur et légèreté, entre humour et amour,  sur des chemins de recherches artistiques et humanistes pour inviter chacun.e à laisser jaillir sa nature poétique et son regard sur le monde…